Karma et voyage à Prague

 

Ci-dessus, la vidéo complète avec deux sujets traités.

Quelques mots nécessaires Sur Notre-Dame de ParisHUTChaque voyage est une source d’informations précieuses, quand on sait être attentif et à l’écoute de tout changement. Sortir du cadre traditionnel comme culturel, de son propre pays, permet d’avoir une autre vision de la situation… surtout, lorsque les choses s’enchaînent sans hasard, avec dernièrement, l’embrasement de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, lundi dernier. L’onde de choc, est bien un rapport de force entre la lumière et l’obscurité, soit un Yang et un Yin (extrêmes tous les deux). La résonance karmique de notre pays et de ses tristes évènements qui se succèdent inlassablement, étaient perceptibles par ce déséquilibre… à croire, qu’on ne veut rien entendre, ni rien voir en France !?… pourtant les signes et les messages célestes sont de plus en plus nombreux et affluent… mais, où cela va-t-il nous mener, à faire l’autruche indéfiniment, sans parler des guerres d’egos qui se multiplient ???… Combien de temps encore, allons-nous donner le bâton pour nous faire taper dessus par les forces noires ?… je le répète et je le rabâche à nouveau, le changement doit venir du peuple et ne doit plus attendre. Chacun devra se sentir concerné si il souhaite un avenir meilleur pour ce pays et les futures générations… et cela commencera par les mentalités, pour sortir de ce bain de négatif dont est volontairement engluée la France par l’influence du sombre, assis sur le trône de France. L’hystérie collective actuelle n’est pas bonne conseillère, elle dessert, en nourrissant abondamment ces détracteurs, il faut en être conscient. Prendre son destin en main, c’est arrêter de pleurer sur son sort et tout attendre des autres… mais c’est surtout, agir ensemble, en tirant dans le même sens, de manière constructive et positive pour le bien des siens, de ses voisins, de sa région et de son pays, soit tout le contraire de l’égoïsme et de l’indifférence semés par la division. On ne négocie pas avec le mal (encore moins pour recevoir des cadeaux empoisonnés en retour)… et surtout on lui donne le moins d’importance possible en l’ignorant. On ne peut rien attendre, ni espérer de lui, tellement sa froideur de cœur se nourrit abondamment de cruauté, dont il se délecte. Cela est vain et peine perdue. Le temps est venu d’agir pour ce pays, et non de parler (c’est que qu’attendent les forces célestes et divines, comme il est dit : « aide-toi et le ciel t’aidera »)… chaque citoyen a désormais sa conscience et son rôle à jouer pour ne plus subir… et cela commencera déjà par une première étape, en exprimant son mécontentement aux prochaines élections Européennes en mai, avec des votes massifs pour marquer fortement cette opposition (même si les choix sont carrément inexistants, puisque tous, trempent dans la même sauce ou presque… du moins, les surprendre, là ils ne s’attendent pas). Quand son pays se fait dépouiller et démolir, jour après jour, par conscience et pour ses enfants, on est dans le devoir de réagir à l’unisson (en mettant ses critiques et sa fierté dans sa poche, car tout le monde sera important, pour faire pencher la balance du bon côté). C’est le combat pour la vie qui doit ressortir.

Quelques mots sur Prague la romantiqueOLYMPUS DIGITAL CAMERAConcernant la République Tchèque, c’est un pays merveilleux à visiter. Une ville à taille humaine, colorée par ses façades ocres, remplie de parcs, de collines, de musées et de tramways circulant dans toute la ville, d’un pont à un autre de la rive, bien souvent sur un air de musique (si cher au cœur des praguois) et bercée par la Vlatva… c’est une véritable invitation à la détente. Cette ville exquise, surprend par sa douceur de vivre et son faste d’antan. Ses hauteurs sur le Mont Petrin ou Letna, offrent un très beau panorama, en surplombant le fameux Pont Charles. L’horloge astronomique et la relève de la garde au château, sont également des moments incontournables d’une visite à Prague. Cette ville dynamique est indéniablement, particulière, et l’une des rares en Europe, à offrir un tel bien-être. J’ai été aussi impressionné par les heures d’ouvertures des magasins… par exemple, un Lidl, est ouvert 7 jours sur 7, de 7h du matin à 21h, avec seulement une fermeture le samedi matin (comme dans toute la Tchéquie)… en sachant qu’à 7h10 le magasin est déjà plein. C’est un autre rythme de vie. Concernant les fameux sandwichs canapés, dont je vous ai parlé dans la vidéo, et dont j’avais oublié le nom, il s’agit des Oblozené Chlebicky … Enfin, voici, deux images, ci-dessous, permettant à ceux qui aimeraient voyager à Prague et en Tchéquie de s’y retrouver avant leur départ, au niveau du budget. Une dernière petite chose importante… quand vous rentrez chez les habitants, enlevez toujours vos chaussures… c’est un rituel et une marque de respect. Enfin, il est à noter pour les plus sportifs, que l’application Rekola.cz vous permet de louer des vélos, durant un mois, pour la modique somme de 5€. Vous pourrez également aller courir et méditer dans les nombreux parcs… mais également aller faire du patin à roulettes, du jogging ou du vélo en toute tranquille (avec vos enfants), sur une énorme piste ovale goudronnée (2 km sur chaque longueur), située au parc Letna, à proximité du stade Arena, appartenant au club du Sparta Prague. Logiquement, je vous conseille cette destination à l’est… à bientôt !

monnaie tchèque

Billets tchèques

Article : Xuanji.fr