Addictions et dépendances

ciCommençons par la cigarette… participant également aux énergies de basses fréquences

Au tout départ, bien souvent, les premières cigarettes sont consommées par curiosité, par jeu d’interdit à un âge influençable qu’est l’adolescence. Ceci, dans le but de se donner un genre ou une personnalité qui dénote un manque de confiance en soi évident… tout le monde ou presque est probablement passé par là. Au moins pour essayer. C’est humain. Seulement quand ce vice perdure par habitude, mois après mois, et années après années, alors il devient une dépendance inconsciemment avec le temps, et derrière tout cela, se cache, bien souvent, pour une grande majorité de fumeurs, une tout autre réalité.

002L’exemple d’un simple fumeur… un être en souffrance

Prenons l’exemple banal d’un simple fumeur, qui chaque jour, remémore le même refrain, qui est le suivant : « Je vais arrêter de fumer bientôt ». Pourtant, il recule sans cesse ce moment d’affronter les choses, en trouvant toujours un prétexte ou une excuse justifiée. Un an après, il en est encore dans la même situation. La réalité des faits, est qu’au-delà de perdre sa santé et ses économies un peu plus chaque jour, il a en lui, bien souvent, un souci qu’il est incapable de régler et dont il s’éloigne de plus en plus, pour le fuir. Franchir le pas et avoir le courage de dire stop à la cigarette, c’est aussi une manière d’affronter ce qui ronge le fumeur de l’intérieur. Cela peut être un tas de chose… une enfance ou des moments très difficiles passées, une rupture, un manque affectif, des chocs, des traumatismes inconscients, un stress chronique dû à la vie stressante ou à des responsabilités excessives etc… peu importe, tellement les raisons sont nombreuses dans ce monde dur où nous vivons. Bien que la réalité ne soit pas facile à affronter pour ce simple fumeur, elle ne pourra être que libératrice, car il se rendra compte que derrière toutes ses mauvaises habitudes inconscientes se cachent parfois de douloureux sentiments enfouis, portés comme un sac très lourd sur les épaules (parfois volontairement oubliés). Par contre, pour affronter avec courage cette réalité, le fumeur devra être prêt dans sa tête… autrement, cela ne sera même pas la peine d’essayer.

008L’importance du soutien

Le sevrage amènera également le manque de la nicotine ancrée dans le corps, ce qui n’est pas rien. Le plus important étant d’être décidé d’en finir pour de bon avec ce poison pour le corps et l’esprit, qui ne fait que rabaisser l’être à une vibration basse, en plus de lui faire perdre tout ancrage dont il a nécessairement besoin dans sa vie. Le soutien de proches est extrêmement important, plus qu’on ne pourrait le croire. Encouragez-les… à ce moment-là, un nouvel être prend conscience de son corps, se redécouvre et se transforme de l’intérieur, pour évoluer à nouveau et faire son propre ménage dans sa tête. Il se pardonne probablement certaines fautes et erreurs du passé, et se réconcilie avec son être. C’est une renaissance, mais surtout la fin d’une souffrance infligée.

0010Maladie fréquente dans l’application des 5 éléments

Détruire son corps avec la cigarette, apparaît dans l’application des 5 éléments, comme l’une des maladies les plus fréquentes, soit la fumée (élément Feu) détruisant les poumons  (élément Métal) = Cycle de domination appelé Xiang Ke et Cycle d’agression appelé Xiang Cheng. L’équilibre est brisé. Immédiatement un être humain se met en dysharmonie avec son corps, principalement les poumons et les voies respiratoires, en créant lui-même ce déséquilibre, se répercutant sur le long terme sur sa propre santé… Logiquement, à partir de ce moment là, le corps et l’esprit se dissocient… l’être n’est plus à l’écoute de son corps, il le fait souffrir, en ne pensant qu’à lui. Hors, n’oublions pas que notre corps est juste un véhicule, il ne nous appartient pas… il nous aide à vivre sur Terre, à protéger notre santé, à prolonger notre vie et à lui épargner la souffrance. C’est différent. Par contre, ne plus être maître de son corps, c’est devenir esclave de son corps, et donc aller au devant de soucis de santé importants et parfois graves. Tous excès favorisent la dépendance, il est bon d’éviter de tomber dans ce piège. Savoir dire non, est en quelque sorte une prévention qui vous sauvera. Le Huangdi Nei Jing (黄帝内经ou Classique de l’Empereur Jaune, divisé en 2 parties, par le Su Wen et le Ling Shu, expliquent avec profondeur le mécanisme et les rouages du corps par des textes admirables…

009Les possibilités d’addictions sont identifiables dès la naissance dans un thème

De mon avis personnel, je constate régulièrement, que beaucoup de gens se mettent eux-même en difficulté avec les addictions, car bien souvent, leurs éléments sont en déséquilibre dans leur thème astrologique chinois… ils ne font ainsi, qu’amplifier le phénomène dans leur parcours de vie. Une certaine opposition s’affiche clairement. C’est le cas des fumeurs, mais aussi des alcooliques ou des personnes droguées par des manques ou des excès très importants d’éléments, présents ou absents dans leur thème astrologique, les amenant très loin dans la déchéance. Il est évident, que si une majorité de personnes prenaient conscience des risques à ne pas prendre selon le pourcentage des éléments dans leur thème natal, c’est-à-dire, dès la naissance, beaucoup de choses seraient évitées. Nous sommes tous bercés par les 5 éléments, suivant eux-même différents cycles, causant de bonnes comme de moins bonnes choses à différentes périodes.

003
L’effet ravageur de l’alcool depuis la nuit des temps

Il en est de même pour les drogues qui sont pire encore, mais également l’alcool, qui agresse le foie le corps et l’esprit, à nouveau par un cycle de domination très clair. Mais bon, apparemment certains humains prennent du plaisir à l’enivrement, donc n’allons pas les contrarier ) :… D’ailleurs, le changement de personnalité est parfois très impressionnant avec quelques verres. C’est vrai qu’entre un verre et 5… il y a une grande différence ! Ce que j’essaie juste de vous dire là, même si certains vous diront qu’il prennent du plaisir avec ses vices… c’est que ces poisons, qui les nourrissent sont ceux qui font le plus de mal à l’être humain et dans les familles, mais aussi ceux qui rapportent des quantités d’argents astronomiques à tout état… combien de famille ont été détruites et déchirées par les ravages de l’alcool ??? quelle famille n’a pas été touchée ???… aujourd’hui, comme nous sommes dans une ère plus moderne, et que le pinard n’a plus la cote comme d’antan, ce sont les nouveaux alcools plus stylés et les nouvelles drogues plus destructrices qui ont pris le relais, en s’avalant comme des petits bonbons roses, sous toutes ses couleurs et toutes ses formes ! Avec divers délires apparemment… Pour devenir encore plus dévastatrices pour le cerveau. Alors ce voyage dans les étoiles, qui n’est qu’une réalité, n’arrangera rien au problème, il ne fera qu’amplifier la dépendance… pire pour ceux, restant perchés ou carrément décédant d’overdose si jeune. Franchement, la vie ne mérite-elle pas mieux que cela ???

OO4L ‘être humain face à sa propre destruction

Ceci laisse perplexe sur la façon que l’humain à de se détruire continuellement depuis son existence… sans retenir la leçon. En plus d’abaisser leur taux vibratoire, certains dépensent leur argent pour se rendre malade…c’est assez incompréhensible… et au final, ils engraissent les états, qui profitent d’eux… je ne sais pas si certains se rendent compte de ce cycle, et de cette roue infernale qui tournent sans cesse, et qui les écartent de la dure réalité, pour qu’il n’est pas leur mot à dire… car si il y avait plus de gens conscients de cela, sur la terre, automatiquement, il ne pourrait pas y avoir de gens aussi malsains que maintenant au pouvoir… et surtout une corruption aussi présente, à tous les étages dans notre société… Plus vous allez interdire des choses et plus la fascination sera grande pour beaucoup ! Ce qui rapportera davantage, c’est le piège idéal… rien n’est anodin ! Malheureusement l’humain est adepte des interdits… c’est une sorte d’adrénaline et de surenchères dont il a besoin en permanence, pour laquelle il est prêt à se battre et laisser sa vie bien souvent… et tant qu’il pensera ainsi, il n’est pas prêt d’évoluer. Cela est incompatible avec l’éveil et un réel changement dans l’état d’esprit.

005Les addictions, comme arme silencieuse et puissante avec le temps

Il suffit de se rendre compte du nombre de tribus et d’ethnies ravagées par l’alcool, qui ont perdu toutes terres, toutes cultures, toutes coutumes et toutes valeurs depuis plusieurs siècles… n’ayant plus rien aujourd’hui, que leurs yeux pour pleurer. L’alcool, la cigarette et la drogue sont une arme de choix pour les états les plus manipulateurs depuis tous temps… sans parler des sommes colossales qu’ils génèrent, en jouant sur deux tableaux : celui soi-disant d’arrêter la corruption qu’ils contrôlent à leur guise quand bon leur semble. Sans le savoir, en achetant ces poisons, vous vous rendez esclaves vous-même d’un système qui vous ouvre grand les bras, pour plonger dans une souffrance et une détresse collective… réfléchissez bien là-dessus ! Surtout qu’un corps est fragile… hors, ce véhicule qu’est le corps est lié à l’esprit… ils sont indissociables ! Hors, quand le corps et l’esprit ne sont plus en accord, rien ne peut fonctionner correctement en vous ! La question à se poser est :  » Que nous apportent réellement ces dépendances éphémères ???  » pour cela, il suffit de demander aux consommateurs, les mauvaises descendes qu’ils subissent après l’extase de quelques minutes… soit deux mondes opposées.

006Des exemples du passé que l’on ne peut nier…

Combien de poilus sacrifiés pendant la guerre 1914-1918, buvant 4 litres de vin en moyenne par jour ? … Combien de soldats du reich sacrifiés et drogués à la pervertine en 1939-1945 sur tous les fronts ? Combien de kamikazes japonais sacrifiés à l’opium ? etc… nombreux sont les exemples qui pourraient être encore cités… ces addictions poussées à l’extrême sont des armes de destructions humaines apportant la souffrance sur plusieurs générations, sans parler des traumatismes et des mutilations à vie qu’elles engendrent… certains citent l’enfer à juste titre !

007Un exemple tout bête

J’oublie de citer les packagings de cigarettes remarquablement décorés pour attirer l’œil dans les années 80, ou les paquets de cigarettes, étant tellement nombreux, que cela était devenu une véritable collection pour certains. Moi-même gamin, j’en étais fasciné. Cela montre à quel point, les consciences étaient totalement manipulées par les apparences… et je parle même pas des sponsors présents partout dans le monde du sport, affichant clairement les marques de cigarettes. Aujourd’hui, les choses ont évoluées sur ce point… mais ce n’est pas encore suffisant, pour se détacher de ses réelles poisons, dont les profits sont encore plus juteux que par le passé, du fait d’être exploités différemment, en étant carrément incorporés dans toutes les couches sociales de la société et surtout banalisés…pire encore, avec un système de consommation parfaitement étudié pour toutes les bourses. Ces addictions sont un business pour vous rendre mal, très mal… et surtout, hors-circuit d’entrée, en ne pouvant pas vivre la vie que vous souhaitez… C’est réellement cela que vous voulez ??? …alors, ne tombez pas dans le panneau !

… à très bientôt à tous,  pour la dernière vidéo de juin… avant de faire la coupure habituelle d’été et de reprendre les vidéos mi-septembre début octobre.

Article : Xuanji.fr

Lanceurs d’alertes et porteurs de lumière

Ces 21 conseils que j’ai pris le temps et la peine de formuler, sont destinés à soutenir les personnes, ayant le courage d’éveiller les consciences et surtout la vérité, dans ce monde ou le mensonge dépasse chaque jour l’entendement. Soutenez-les également, car ils sont vos meilleurs alliés dans cette période qui s’assombrie de plus en plus… Mais quoi qu’il en soit, la lumière a toujours raison de l’obscurité… à bientôt !

Article : Xuanji.fr

Une censure de plus en plus pressante

Il était nécessaire de toucher un mot sur ce sujet qui nous touche tous, et qui devient de plus en plus fréquent… tel un étau qui se resserre sur nous ! Vous trouverez l’article consacré et le film à visionner plus bas, pour vous faire votre propre idée par vous-même ! vous pourrez constater que le biographie de Confucius est passionnante…

Bonne lecture et bon visionnage à tous !

 » Nuire à l’éveil, c’est rester dans l’ignorance et dans l’obscurité totale… refusez cela…  » 

Confucius et les lois de la politique

220px-KonfuziusCONFUCIUS

Je vous invite, à découvrir le film retraçant la vie de Maître Kong Qiu, appelé Confucius… qui dans des époques reculées, il y a plus de 2 000 ans, et bien plus pauvres et violentes que maintenant, a réussi à convaincre un royaume et son peuple de changer. L’existence de Confucius à profondément marquée la Chine, tant les combats et les complots étaient nombreux et inhumains. L’histoire et la biographie de Confucius démontre une personnalité haute en couleur, d’un très grand sens des valeurs morale, nécessaire pour le bien d’une société.

Lien vidéo pour voir le film :  http://www.voirfilms.ws/confucius.htm

Les lois de la politique

Pour Confucius, la gestion de la communauté et la conduite de la politique sont à l’évidence du ressort des hommes supérieurs. Eux seuls disposent des moyens réels, grâce à leur exigence personnelle, de relever les valeurs familiales et par ce biais d’instaurer un Etat serein, juste et équilibré

L’harmonie de la société reposant sur le respect des traditions familiales, l’obéissance au anciens et uns stricte hiérarchie, la conduite de l’Etat dépend étroitement du maintien des plus hautes valeurs morales. C’est pourquoi la première des valeurs énoncées en matière de gouvernement politique est l’exemple :  » l’homme d’Etat règne et décide d’abord en montrant l’exemple  » ; c’est ainsi qu’il convainc, et non en faisant usage de la force, ; c’est pas la force de l’imitation et la puissance de son prestige que ses décisions sont acceptées et mises en pratique, que la bonne conduite se répand parmi le peuple. La seconde obligation, est de désigner  » les bons hommes, pour aller aux bons endroits . » L’attribution des postes à responsabilité en fonction de la valeur réelle de chacun doit être un souci permanent pour le chef politique. C’est la condition première pour élever le peuple à un niveau supérieur de civilisation.

Eviter autant que possibles les relations avec les pays étrangers, affranchir l’Etat des ressources importées de l’extérieur, réduire le luxe des cours, répandre le plus possible les richesses, diminuer les peines, développer l’instruction, tendre vers la suppression des classes sociales, écarter des médiocres des postes à responsabilités… telles sont quelques-unes des règles élémentaires de la vie politique préconisées par la doctrine confucéenne.

 » Lorsque aura prévalu le Grand Principe (de la Grande Similitude) le monde entier ne formera plus qu’une seule république ; on choisira les hommes ayant du talent, de la vertu et de l’habileté. On aboutira à un accord sincère et on cultivera la paix universelle. Alors les hommes ne traiteront pas leurs parents comme des parents, et leurs enfants comme leurs enfants. On assurera des ressources aux gens âgés jusqu’à leur mort, du travail au gens dans la force de l’âge et aux jeunes des moyens de se former. On entretiendra convenablement les veuves et les veufs, les orphelins, les gens sans enfant et les infirmes. Chaque homme verra ses droits et chaque femme son individualité sauvegardée. Les gens produiront des richesses mais ils ne voudront ni quelles soient gaspillées ni les conservées pour leur propre satisfactions. Détestant l’oisiveté, mais non plus pour leur seul avantage. Dans ce but, on combattra tous les projets de caractère égoïste et on les empêchera d’aboutir. Il n’y aura plus, ni voleurs, ni filous, ni révoltés, ni traîtres. On pourra désormais laissés les portes extérieures des maisons ouvertes. C’est l’état des choses que j’appelle la Grande Similitude. « 

Extrait tiré du livre : Le confucianisme, de Bernard Baudouin, aux éditions De Vecchi

Conclusion à tirer :  Quand depuis plus de quarante ans, successivement, des gouvernements se succèdent en cassant toujours plus le socle familiale (qui est arrivé si bas aujourd’hui… quand on voit le nombre de sdf qui augmente sans cesse, mais également de gens seuls, isolés, divorcés, d’enfants séparés, sans parler de la souffrance vécue au quotidien pour certains)… on ne peut rien attendre de bon pour la société dans de telles conditions ! enfin, forcer de constater que ses imposteurs au pouvoir ne vous veulent pas du bien. Il est une évidence, que le peuple ne compte pas à leurs yeux… car, les résultats parlent d’eux-mêmes, en chute libre, années après années ! ceci sans le moindre remord, et toujours avec des excuses ou des prétextes comme la crise (qui a bon dos)… soit des hommes sans valeur, ni moralité. Seul le pouvoir compte pour eux, et rien d’autre ! N’attendez rien d’eux… vous n’êtes rien pour eux.

Article : Xuanji.fr

 

Bardo Thodol – Le livre des morts tibétains (1)

Très beau documentaire sur le livre des morts tibétains, ou Bardo thodol, qui vous aidera à mieux comprendre la mort… ceci, en 3 volets de 15 minutes environ (pour prendre le temps d’assimiler et et d’accepter ce qui n’est pas une fin en soi)… à raison d’un volet chaque jour. Bon visionnage !

Article : Xuanji.fr

Qu’en est-il du Dalaï-lama ?

De nos jours, il se dit beaucoup de choses sur le Dalaï-lama (vraies et surtout fausses)… hors, chacun est en droit de se poser des questions, surtout dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui… où le mensonge et les rumeurs sont constamment nourris pour duper, salir et tromper bon nombre de personnes. Cette analyse de Daniel Lecoeuvre démontre combien il n’en est rien. Je le remercie sincèrement de son travail qu’il nous fait partager. Cela permet dans le même temps, d’avoir un autre œil et un autre regard… à très bientôt !

La mort dans le bouddhisme tibétain

Ce documentaire d’à peine 30 minutes, parle de la mort, dans le bouddhisme tibétain, qui ne doit pas être vécu comme une fin en soi. Ce documentaire appréhende la mort d’une toute autre façon , que celle de notre société occidentale. La semaine prochaine, le Bardo Thodöl, ou l’enseignement du livre de la mort tibétain, sera abordé en 3 volets, sous forme de documentaire à nouveau, si bien entendu, il n’y a aucune censure sur la chaîne You Tube (ce qui est de plus en plus fréquent malheureusement depuis quelques temps).

Très bonne semaine à vous !

Article : Xuanji.fr